ARTICLE EP 30 - Comment ne plus avoir peur de s'exprimer?

Mis à jour : il y a 3 jours


As-tu déjà eu une pensée que tu voulais partager, tu commences à mettre des mots dessus mais à peine commencé ta phrase, tu as du mal à la terminer et finir ta pensée?


C'est un problème courant pour les personnes anxieuses.


Une personne anxieuse peut être pleinement capable de formuler ses phrases de façon claire et éloquente sur papier, et pourtant incapable de rassembler quelques mots lorsqu'il s'agit de parler en public en raison du niveau élevé de stress qu'elle ressent dans ces situations.


Fait intéressant, la peur de parler a tendance à être présente dans tous les troubles anxieux. Elle est le plus souvent associée à la phobie sociale, mais l'anxiété en général pousse les gens à éviter les choses qui augmentent leur anxiété - comme parler.


4 raisons à cela :


1. Ton esprit devient brutalement vide


La plupart des gens ont vécu ce phénomène au moins une fois dans leur vie : lorsqu'ils font une présentation importante, vont demander une augmentation à leur patron ou tentent enfin de parler à ce garçon ou cette fille qu’ils trouvent mignons en classe ou au café du coin. Au moment où ils ouvrent la bouche, ils constatent qu'il n'y a absolument rien qui se passe. Pour les personnes souffrant d'anxiété, cela peut être à chaque fois qu'elles veulent s’exprimer.


Non seulement chaque interaction sociale est chargée du même type de stress et de pression que la plupart des gens, ne ressentent que dans des circonstances extrêmes, mais même la peur de cet esprit vide et la maladresse sociale peuvent empêcher une personne anxieuse d'essayer de parler.


2. L'incapacité de mettre des mots exacts sur tes pensées


Parfois, lorsque tu es anxieux et que tu rencontres fréquemment les problèmes mentionnés ci-dessus, tu ne t’habitues pas à exprimer tes pensées sur-le-champ. Tu as l'habitude d'avoir le temps de trier et d'évaluer toutes tes idées, et tu ne te sens capable de parler que en étant totalement confiant et engagé dans ce que tu vas dire.


Parler n'est pas comme écrire des mots sur une page ou le fait de penser, les mots parlés sont là pour que tout le monde puisse les entendre, et tu ne peux pas les effacer ou les reprendre. Cependant, d'autres personnes le font tout le temps. Si tu n’es pas à l'aise avec l'idée ou l'opinion que tu exprimes, ou que c'est quelque chose dont tu n'es pas entièrement sûr, tu peux formuler que tu n’es pas certains de ce que tu dis ou tu peux aussi formuler les choses sous forme de question. Le langage comporte toutes sortes d’échappatoires : il suffit de s'entraîner pour apprendre à les utiliser efficacement.


3. Le sentiment d'infériorité


Parfois, nous pouvons nous sentir inférieurs à ceux qui nous entourent. Cela peut être dû à l'inexpérience, au manque de confiance en soi ou à une situation nouvelle ou inconnue. Cela peut conduire à des sentiments de tristesse, de colère ou d'embarras, et chacune de ces émotions te donneras naturellement envie de rester silencieux avec les autres.


Bien que se sentir inférieur soit une expérience courante, cela te nuit également. S'il est certainement vrai que d'autres peuvent être meilleurs que toi sur certains champs de compétences, la vérité est que tout le monde a des forces et des faiblesses, et même si tu es inexpérimenté ou tu manque de confiance en toi, tu as quand même quelque chose à apporter. Essaie de te concentrer sur les choses que tu apprécies ou sur les choses que tu admires chez les autres et cela peut te donner la confiance et la motivation dont tu as besoin pour enfin parler.


4. Le sentiment d'être jugé et la peur d'être jugé


Être jugé est la peur centrale et regroupe toutes les causes d'anxiété ci-dessus. On nous dit constamment qu'il ne faut pas porter d'importance à ce que les autres pensent, mais l'on ne peut s'empêcher de juger une personne avec la première impression que celle ci nous laisse voir d'elle. De plus, tu sais pertinemment que la façon dont tu perçois les autres a un impact énorme sur la façon dont tu interagis avec eux.


Cependant, il est important de prendre également en compte le fait que d'autres personnes peuvent te surprendre et modifier complètement ta façon de penser en disant simplement quelque chose que tu n’aurais pas attendu d'eux, les rendant soudainement plus intelligentes, plus conviviales ou plus faciles à comprendre. Si tu ne te permets pas d'intervenir sur les impressions que tu fais aux gens, en te taisant à l'instant où tu sens que tu as été jugé, tout jugement négatif qui a été fait restera incontestablement inchangé. En outre, il est important de se rappeler que nous sommes souvent nos pires critiques. Le jugement que tu portes sur toi-même est probablement pire que tout jugement que d'autres pourraient porter.


Voici un exercice : Lorsque tu es dans une situation où tu sais que tu dois parler (lors d'une réunion au travail ou avec un groupe de personnes), mais que tu es trop paniqué à l'idée de parler (ou si tu as trop peur de perdre les mots une fois que le projecteur est sur toi), regarde autour de toi et nomme (dans ton esprit) les choses qui attirent ton attention : sol, table, bureau, chaise. Nomme-les en toute confiance et concentre-toi sur ça, tu vas te sentir plus stable moins paniqué. En mettant ton esprit ailleurs tu vas arriver à savoir dire la bonne chose au bon moment, parce que tu vas te sentir plus en confiance, cela va te permettre d’être plus spontané également et t’empêcher de te juger.


Travaille sur ton anxiété et tes prises de parole pour révéler pleinement ton potentiel